FANDOM


  • Ligne Des mines du Mont-Rambert et du Quartier-Gaillard au chemin de Saint-Etienne à la Loire.
  • La ligne construite à partir de 1845 par la Compagnie des mines de la Loire reliait le quartier du Treuil aux mines de Montrambert et du Château Gaillard.
    • la première section de 3 Km fut ouverte en janvier 1846 (Le Treuil à Montaud) avec un plan incliné de 718 mètres de long en pente variable pouvant atteindre 76 mm/m.
    • la seconde section, de Montaud à Montrambert est ouverte provisoirement le 1 avril 1846.il y avait deux tunnels, celui de Montmartre, d’une longueur de 372 m à peu de distance du sommet du plan incliné, et celui de la Béraudière, d’une longueur de 200 m à l’extrémité de la ligne. L’ouverture officielle de l’ensemble fut réalisée le 1er janvier 1851.
  • Cet embranchement fut reprit par la compagnie de Saint Etienne à Lyon le 18 mars 1851.
  • Entre les deux plans inclinés, depuis novembre 1879, la traction par locomotive avait remplacé les chevaux.
  • Un rapport du 8 août 1893 alerte le directeur de la compagnie des graves désordres survenus au tunnel de Montmartre.Des déformations importantes sont apparues sur 182 m coté Clapier. Des travaux d’urgence ont été entrepris, notamment la pose de cintres en fer sur les 32 premiers mètres coté Clapier. Les désordres s’accentuant, la pose de boisages sur les 100 mètres suivants va devenir indispensable. Malheureusement, ce boisage empêchera la traction par locomotive car il sera fait au strict gabarit des wagons houillers. Un plan du boisage annexé au rapport montre en effet un passage libre de 2,80 m de haut sur 2,66 m de large. On sera obligé de revenir à la traction par chevaux, comme avant 1879, malgré le coût beaucoup plus important. .
  • un ingénieur électricien du PLM, M. Auvert, veut faire des essais de traction électrique. Les essais ont eu lieu de fin novembre 1893 à janvier 1894 et la mise en service ce même mois. Même si l’expérience ne dura qu’un peu plus de deux ans, nous avions là la première traction électrique en France d’un train de marchandise.

La concession est accordée pour 99 ans, avec une taxe de 0.20 fr. pour la houille et 0.24 pour les autres marchandises. Interdiction est faite de transporter des voyageurs en raison des plans inclinés que comporte la ligne.

Chronologie Modifier

Sur le web Modifier

  • cnum.cnam.fr/CGI/fpage.cgi?8XAE575.3/139/100/490/0012/0475 Guidage par longrines éclissées des mines de Montrambert pour compenser les effets de tassement des puits.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .