FANDOM


La LGV Bordeaux - Espagne Modifier

Parallèlement à la réalisation de la LGV Sud Europe Atlantique (SEA) entre Tours et Bordeaux, Réseau ferré de France mène depuis 2003 des études dites « corridor atlantique » sur l’axe Bordeaux Espagne. Après évaluation des trafics entre Bordeaux et l’Espagne à l’horizon 2020, elles ont permis d’étudier des propositions d’aménagements ferroviaires. Objectif : favoriser le transfert sur le fer du fret international, améliorer les temps de parcours des liaisons voyageurs au sud de Bordeaux tout en assurant le développement des TER.

La Commission nationale du débat public est saisie le 1er décembre 2005. La décision sur l'organisation d'un débat est prise le 4 janvier 2006 et la décision d'organiser une expertise complémentaire le 4 octobre 2006. Le débat à lieu du 30 aôut au 29 décembre 2006.

En 2007 RFF poursuit les études relatives au projet ferroviaire sur la base du scénario n°3 présenté au débat public. De Bordeaux à Dax, une ligne nouvelle à deux voies offrirait une desserte ferroviaire directe et performante de l’est de l’Aquitaine (est des Landes et Béarn) et de l’ouest du Gers et de la Bigorre en région Midi-Pyrénées.

Elle ouvre la possibilité d’un « tronc commun » avec le projet de LGV Bordeaux-Toulouse afin de minimiser les impacts sur l’environnement des territoires traversés et de permettre des liaisons directes entre le sud de l’Aquitaine et Toulouse. Elle permettrait, dès sa mise en service, une desserte à grande vitesse entre Bordeaux et Dax par des trains régionaux de voyageurs et la possibilité d’une utilisation ultérieure par des trains de marchandises, si nécessaire.

De Dax à la frontière espagnole, ce scénario permet de réaliser un contournement ferroviaire des agglomérations de la côte basque, connecté au « Y Basque » et dédié essentiellement au trafic international de marchandises, en tenant compte de la qualité environnementale et du cadre de vie des habitants des territoires traversés.

Chronologie Modifier

Medias Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .