FANDOM


  • Vitesse Max 320 Km/h.
  • RFF a mis en place, sur une portion de 2 km environ, une voie sans ballast, posée sur une dalle en béton, qui va permettre de mesurer les économies de maintenance sur le long terme. Après plusieurs années d’observation, Réseau ferré de France pourra faire un retour d’expérience technique et économique qui servira à l’élaboration des LGV du futur.
  • le système de signalisation ERTMS, est mis en œuvre pour la première fois en France, au côté du système classique TVM. Un nouveau système GSM-R assurera les liaisons radio et les transmissions de données entre les trains et le sol. La LGV Est européenne européenne sera ainsi la première LGV française interopérable.

Les tests, avant la mise en service Modifier

Les tests de performance de l’infrastructure ont débuté le 13 novembre 2006. Jusqu’à la fin de janvier 2007, la rame d’essais circule sur une portion de voie alimentée en énergie de plus de 200 km. Le 1er février 2007, les essais se font sur la totalité de la ligne qui est mise sous tension, soit 300 km, entre Vaires-sur-Marne et Baudrecourt.

Des essais sont également prévus avec un train à grande vitesse allemand, ICE 3, pour vérifier l’interopérabilité de la ligne.

Les tests seront menés jusqu’en avril 2007, date à laquelle RFF demandera l’autorisation d’exploitation de la LGV, en remettant l’ensemble des résultats à l’Etablissement public de sécurité ferroviaire.

La deuxième phase Modifier

la deuxième phase de la ligne à grande vitesse porte sur un tronçon de 106 km entre Baudrecourt (Moselle) et Vendenheim (Bas-Rhin). Paris sera à 1h50 de Strasbourg, contre 4h avant la LGV Est et 2h20 à partir de la mise en service le 10 juin 2007 du 1er tronçon.

Chronologie Modifier

Tracé Modifier

Electrification Modifier

Signalisation Modifier

Voies Modifier

  • 2 voies de Bifurcation de Vaires-sur-Marne à Bifurcation de Baudrecourt.

Medias Modifier

Sur le web Modifier

  • www.lgv-est.com (RFF).
  • www.tgvesteuropeen.com (SNCF - TGV).

Modernisation du réseau classique liée à cette LGV Modifier

Prévisions de dessertes TGV, temps de parcours et trafic (en 2007)Modifier

Les estimations sont de 37 millions de voyageurs empruntant la LGV Est Eurpéenne.

  • Trains internationaux : on attend 1,5 millions de voyageurs.
    • Paris vers Francfort
      • 5 AR par jour
      • durée : 3h45
      • Un de ces TGV s'arrêtera à la gare de Lorraine pendant 2 ans (expérimentation SNCF)
    • Paris vers Stuttgart
      • 4 AR par jour
      • durée : 3h50 (sans compter les aménagements côté allemand)
    • Paris vers Bâle
      • 4 AR par jour
      • durée : 3h30
      • par ailleurs, la desserte de Zurich (4h30) est prévue avec 3 AR par jour.

Matériels Modifier

Du matériel TGV rénové (opération Rénovation intérieure) circulera dès le 25 juin 2006 entre Paris, Metz et Luxembourg. Quatre allers-retours sur cinq seront assurés par des TGV qui emprunteront la ligne classique en attendant la mise en service de la ligne nouvelle. De même, c’est à partir de la fin août 2006 que circuleront les premiers TGV sur ligne classique entre Paris, Nancy et Strasbourg.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .