• Ebauche d'une liaison Lyon - Bordeaux par Clermont-Ferrand et Périgueux qui ne sera jamais réalisée, la ligne de Lyon à Montbrison a été déclarée d'utilité publique en 1868 et concédée à la Compagnie du chemin de fer de la Dombes fondée par les frères Mangini qui ont ouvert en 1863 la liaison Lyon - Bourg-en-Bresse. La guerre franco-prussienne retarda le début des travaux, et ce n'est que le 21 novembre 1873 qu'ouvrit la courte section médiane L'Arbresle - Sain-Bel. Les deux autres parties de la ligne qui nécessitèrent la construction d'importants ouvrages d'art ne furent mises en service que deux ans plus tard, le 17 janvier 1876. L'année suivante, une seconde voie fut posée entre Lyon Saint-Paul, origine de la ligne, et Charbonnières-les-Bains pour faire face au trafic important attendu de cet établissement thermal. En 1883, la ligne fut incorporée au réseau PLM suite au rachat de la compagnie.
  • Le 15 janvier 1953, le tronçon Lyon Saint-Paul - Lyon Gorge-de-Loup fut électrifié en 1500 V continu pour servir de tête de ligne à des trains en direction de Lyon Vaise. Cette électrification fut prolongée le 22 mai 1954 jusqu'à Charbonnières. Cependant, il apparut que l'électrification était peu économique pour les seules navettes Lyon Saint-Paul - Charbonnières, celles pour L'Arbresle étant assuré par des autorails. Les installations seront donc mise hors-tension en 1984.

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

Tracé[modifier | modifier le wikicode]

Electrification[modifier | modifier le wikicode]

Voies[modifier | modifier le wikicode]

  • 1 voie de Charbonnières-les-Bains à Montbrison.
  • 2 voies de Lyon Saint-Paul à Charbonnières-les-Bains.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.