Advertisement
  • En 1846 est créée Ernest Gouin et Cie puis la Société de construction des Batignolles.
  • En 1968 la Société de construction des Batignolles cesse ses activités.

En 1846, grâce à l'appui de banquiers qui avaient fondé la Compagnie du chemin de fer du Nord, est installée aux Batignolles, avenue de Clichy, une société en commandite sous la dénomination d'Ernest Gouin et Cie, du nom de son fondateur. Il s'agit à l'origine d'un atelier de constructions mécaniques destiné essentiellement à fournir des locomotives à vapeur aux grandes compagnies ferroviaires.

Dépassant très vite sa vocation initiale, cette entreprise se lance dans la construction de ponts métalliques en France, dont le premier est en 1852 celui d'Asnières, puis de lignes de chemin de fer dans le monde (1862, traversée des Pyrénées) et principalement dans l'empire colonial, enfin dans la réalisation de toutes sortes de travaux publics.

Son rapide essor amène en 1871 sa transformation en société anonyme sous la raison sociale de Société de construction des Batignolles, nom qu'elle conserve jusqu'à sa fusion en 1968 avec la Société parisienne pour l'industrie électrique (SPIE) pour donner naissance à SPIE-Batignolles. En 1928 elle rompt définitivement avec son objet initial en fermant ses ateliers de l'avenue de Clichy, dont elle fait apport à sa filiale, la Compagnie générale de construction de locomotives Batignolles-Châtillon.

Le groupe

Les entreprises du groupe Société de construction des Batignolles:

Chronologie

  • En 1846 création de la société en commandite Ernest Gouin et Cie.
  • En 1871 transformation de la société en commandite Ernest Gouin et Cie en société anonyme sous la raison sociale de Société de construction des Batignolles.
  • En 1882 création de la Compagnie des chemins de fer régionaux des Bouches-du-Rhône (Société de construction des Batignolles). Société anonyme fondée en 1882 ayant pour objet l'obtention de concessions de chemin de fer dans le sud-est. La Société de construction des Batignolles en fut le plus gros actionnaire et le liquidateur.
  • En 1968 fin des activités de la Société de construction des Batignolles.

Voir : la chronologie de la compagnie.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .