La convention internationale de 1858[modifier | modifier le wikicode]

La convention n'intervint que le 19 juin 1858. Aux termes de cette convention le pont devait comprendre en son millieu une partie fixe, et à chaque extrémités une travée mobile. Le tablier devait etre en métal. La dépense etait pour moitié à la compagnie française et au gouvernement Grand Ducal, et la propriété pour moitié au deux pays.

Le nouveau pont de Kehl[modifier | modifier le wikicode]

La construction d'un nouveau pont ferroviaire entre Strasbourg et Kehl constitue une nouvelle étape dans la réalisation du projet du Réseau Transeuropéen de Transport (RTE) qui reliera Paris à Bratislava en passant par Strasbourg, Francfort, Stuttgart, Munich et Vienne. Le nouvel ouvrage permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h actuelllement.

La construction d'un nouveau pont ferroviaire - qui se substituera à l'ancien - entre Strasbourg et Kehl était nécessaire à la réalisation d'une bonne interconnexion de la LGV Est européenne avec le réseau allemand à grande vitesse.

Le nouvel ouvrage, à double voie, permettra une vitesse de circulation des trains de 160 km/h, contre seulement 60 km/h sur la simple voie actuelle.

L'accord est signé à Berlin le 14 mars 2006 et ratifié par les deux parlements en 2007.

Chronologie[modifier | modifier le wikicode]

Tracé[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.