Le monde des chemins de fer
Advertisement
  • TGV 1-102 (1978 à 1986). Constructeur: Alsthom.
  • Bicourant : 1,5 kV continu et 25 kV/50 Hz monophasé alternatif.
  • Puissance: 6450 kW.
  • Vitesse commerciale: 270km/h puis 300km/h.
  • Longueur: 200 m.
  • Largeur : 2,81 m.
  • Masse: 385 t.
  • UM maximale: 2 éléments (16 remorques).
  • Coût approximatif : 14 millions d'euros (?).
  • Nombre de caisses: 8 remorques + 2 motrices.
  • Places assises: 386 puis 368.

Notes[]

  • La rame 99 n'a jamais existée.
  • Les motrices sont numérotées 23001 à 23204.
  • Presque toutes les rames sont équipées de la TVM 430. Les autres de la TVM 300.
  • A l'origine les rames etaient toutes en orange, elles ont été redécorées en bleu TGV Atlantique en 2001.

Composition[]

Motrice + 8 remorques + Motrice :

  • Motrice 1. Numéro impair de 23001 à 23204.
  • Remorque 1: extrémité de 1ère classe.
  • Remorque 2: 1ère classe.
  • Remorque 3: 1ère classe. Modifiée en 2ème classe pour les rames rénovation 2.
  • Remorque 4: Bar 2ème classe. Modifié en bar intégral pour les rames rénovation 2.
  • Remorque 5: 2ème classe.
  • Remorque 6: 2ème classe.
  • Remorque 7: 2ème classe.
  • Remorque 8: 2ème classe.
  • Motrice 2. Numéro pair de 23001 à 23204.

A noter que la rame 101 était initialement entièrement équipée en 1ère classe.

Révisions[]

Rénovation 1:

  • commencée en 1996.
  • 350 places (110 en 1ère, 240 en 2ème).
  • La Remorque 4 est mixte 2ème classe / bar.

Rénovation 2:

  • commencée en 1999.
  • 342 places (66 en 1ère, 276 en 2ème).
  • La Remorque 3 est une voiture de deuxième classe.
  • La porte de la Remorque 4 (voiture bar) a été bouchée pour laisser place à un local d'accueil.

Rame 1[]

  • produite en 1978
  • baptême: Cannes, le 11 05 1991

Rame 2[]

  • baptême: Marseille, le 08 10 1983

Rame 3[]

  • baptême: Belfort, le 21 01 1982

Rame 4[]

  • baptême: Rambouillet, le 16 05 1981

Rame 5[]

  • baptême: Ris-Orangis, le 15 01 1983

Rame 6[]

  • baptême: Frasne, le 12 09 1981

Rame 7[]

  • baptême: Conflans-Sainte-Honorine, le 14 11 1981

Rame 8[]

  • baptême: Rouen, le 25 05 1981

Rame 9[]

  • baptême: Vincennes, le 28 11 1981

Rame 10[]

  • baptême: Hayange, le 11 11 1981

Rame 11[]

  • baptême: Nimes, le 20 04 1982

Rame 12[]

  • baptême: Le Havre, le 19 09 1981

Rame 13[]

  • produite en 1980
  • baptême: Ablon Sur Seine, le 23 05 1981

Rame 14[]

  • baptême: Montpellier, le 10 07 1981

Rame 15[]

  • baptême: Pau, le 23 06 1981

Rame 16[]

  • le 26 février 1981 record du monde à la vitesse de 380 km/h.
  • baptême: Lyon, le 29 05 1981.

Rame 17[]

  • baptême: Tergnier, le 16 05 1981

Rame 18[]

  • baptême: Le Creusot, le 18 09 1981

Rame 19[]

  • baptême: Saint-Amand-Les-Eaux, le 24 04 1982

Rame 20[]

  • baptême: Colmar, le 21 11 1981

Rame 21[]

  • baptême: Dijon, le 27 07 1981

Rame 22[]

  • baptême: Valenciennes, le 15 05 1982

Rame 23[]

  • baptême: Montbard, le 05 09 1981

Rame 24[]

  • baptême: Alfortville, le 09 01 1982

Rame 25[]

  • baptême: Besancon, le 09 10 1982

Rame 26[]

  • baptême: Saint Etienne, le 19 09 1981

Rame 27[]

  • baptême: Macon, le 19 09 1981

Rame 28[]

  • baptême: Montelimar, le 18 09 1982

Rame 29[]

  • baptême: Villeneuve Saint Georges, le 27 02 1982

Rame 30[]

  • baptême: Lille, le 27 06 1982

Rame 31[]

  • baptême: Combs-La-Ville, le 06 03 1982

Rame 32[]

  • baptême: Maisons-Alfort, le 20 03 1982

Rame 33[]

  • baptême: Fecamp, le 20 03 1982
  • TVM 300 V270 rénovée 1
  • en cours de radiation

Rame 34[]

  • baptême: Dunkerque, le 13 03 1982
  • TVM 300 V270 rénovée 1

Rame 35[]

  • baptême: Grenoble, le 01 06 1985
  • TVM 300 V270 rénovée 1

Rame 36[]

  • baptême: Seine Saint Denis, le 24 11 1984
  • TVM 300 V270 rénovée 1

Rame 37[]

  • baptême: Saint Germain En Laye, le 17 04 1982
  • TVM 300 V270 rénovée 1

Rame 38[]

  • initialement rame première classe
  • Transformée en rame la Poste en 1994.

Rame 39[]

  • baptême: Evian-Les-Bains // Thonon-Les-Bains, le 04 07 1982

Rame 40[]

  • baptême: Versailles, le 08 05 1982

Rame 41[]

  • baptême: Villiers-Le-Bel, le 16 10 1982

Rame 42[]

  • baptême: Chambery, le 10 09 1982

Rame 43[]

  • baptême: Aix-Les-Bains, le 25 09 1982

Rame 44[]

  • baptême: Clermont-Ferrand, le 25 09 1982

Rame 45[]

  • baptême: Valence, le 02 10 1982

Rame 46[]

  • baptême: Contrexeville, le 06 11 1982
  • rame accidentée le 19/12/2007 à Tossiat, Ain, à la suite d'une collisison avec un camion bloqué sur le PN.

Rame 47[]

  • baptême: Nancy, le 30 10 1982

Rame 48[]

  • baptême: Comte De Nice, le 19 12 1982

Rame 49[]

  • baptême: Rennes, le 20 11 1982

Rame 50[]

  • baptême: Beauvais, le 27 11 1982

Rame 51[]

  • baptême: Givors // Grigny-Badan, le 13 11 1982

Rame 52[]

  • baptême: Geneve, le 20 10 1982

Rame 53[]

  • baptême: Le Puy-En-Velay, le 22 01 1983

Rame 54[]

  • baptême: Chagny, le 29 01 1983

Rame 55[]

  • baptême: Denain, le 11 12 1982

Rame 56[]

  • baptême: Annecy, le 08 01 1983
  • 14 décembre 1992, le TGV 920 Annecy-Paris, assuré par la rame 56, déraille à 270 km/h au passage dans la gare de Mâcon-Loché TGV (Saône-et-Loire) ; cause matériel : blocage des roues d'un bogie par suite de la défaillance d'un composant électronique ; le bogie défaillant dérailla en franchissant les aiguillages à l'entrée de la gare ; aucun blessé dans le train, 25 personnes qui attendaient un autre TGV sur le quai sont légèrement blessées par des projections de ballast.

Rame 57[]

  • baptême: Bourg-En-Bresse, le 30 04 1983

Rame 58[]

  • baptême: Oullins, le 07 05 1983

Rame 59[]

  • baptême: Hautmont, le 18 06 1983

Rame 60[]

  • baptême: Langeac, le 14 05 1983
  • TVM 300 V270 rénovée 1
  • dans la nuit du 19 au 20 novembre 2006, la rame 60 percute un heurtoir à 28km/h en gare de Dijon-Ville lors d'une manoeuvre. La motrice fut gravement endommagée lors du choc.

Rame 61[]

  • baptême: Fontainebleau, le 04 06 1983
  • TVM 300 V270 rénovée 1
  • rame radiée

Rame 62[]

  • baptême: Toulouse, le 11 06 1983

Rame 63[]

  • baptême: Villeurbanne, le 17 03 1984

Rame 64[]

  • baptême: Dole, le 10 09 1983

Rame 65[]

  • baptême: Sete, le 13 08 1983
  • la motrice arrière a pris la foudre en pleine marche et a été gravement endommagée par l'incendie qui s'en est suivi. la rame a circulé un temps avec la motrice postale de réserve, le temps de la reconstruction.
  • aménagée et repeinte pour les 30 ans du TGV

Rame 66[]

  • baptême: Avignon, le 26 11 1983

Rame 67[]

  • baptême: Bellegarde Sur Valserine, le 01 10 1983

Rame 68[]

  • baptême: Modane, le 05 11 1983

Rame 69[]

  • baptême: Vichy, le 19 05 1984

Rame 70[]

  • baptême: Melun, le 19 05 1984
  • 28 septembre 1988, le TGV 736 Grenoble-Paris heurte à 105 km/h un transport exceptionnel routier, transportant un transformateur électrique de 100 tonnes, bloqué sur un passage à niveau à Voiron (Isère) ; la DDE (Direction départementale de l'Équipement) n'avait pas autorisé le convoi exceptionnel à passer sur ce passage à niveau ; le choc fut très violent à cause de la masse du poids-lourd ; deux morts (le conducteur du TGV et un voyageur), 25 blessés légers parmi les voyageurs. Le TGV transportait 300 personnes. La rame 70, baptisée « Melun » fut détruite, à l'exception de la motrice 23140, qui sert actuellement de motrice de réserve pour les rames PSE bicourant.

Rame 71[]

  • baptême: Brunoy, le 02 06 1984

Rame 72[]

  • baptême: Cahors, le 23 06 1984

Rame 73[]

  • baptême: Charenton-Le-Pont, le 15 09 1984

Rame 74[]

  • baptême: Arbois // Mouchard // Port-Lesney, le 09 06 1984

Rame 75[]

  • baptême: Vittel, le 23 06 1990

Rame 76[]

  • baptême: Pontarlier, le 07 07 1984

Rame 77[]

  • baptême: Nuits-Saint-Georges, le 21 07 1984

Rame 78[]

  • baptême: Culoz, le 21 10 1984

Rame 79[]

  • baptême: Annemasse, le 15 12 1984

Rame 80[]

  • baptême: Toulon, le 23 05 1984

Rame 81[]

  • baptême: Tonnerre, le 25 08 1984

Rame 82[]

  • baptême: Trappes, le 06 10 1984

Rame 83[]

  • baptême: Moissy-Cramayel, le 12 10 1984

Rame 84[]

  • baptême: Dieppe, le 17 11 1984

Rame 85[]

  • baptême: Beaune, le 24 11 1984

Rame 86[]

  • baptême: Montluçon, le 08 12 1984

Rame 87[]

  • baptême: Montchanin, le 10 11 1984

Rame 88[]

  • baptême: Bischheim
  • cette rame a été équipée quelques temps de moteurs synchrones autopilotés pour la mise au point de la chaîne de traction du TGV-A, elle a circulé en couleur orange avec le logo "moteurs synchrones autopilotés", elle a réalisé quelques marches à une vitesse supérieure à l'ICE sur la LGV sud-est dès que les vitesses atteintes par l'ICE furent publiées, puis elle a été remise au type normal par la suite.
  • Renumérotée Rame 118 à la suite de transformation.

Rame 89[]

  • baptême: Lons Le Saunier, le 05 09 1995

Rame 90[]

  • baptême: Epinal, le 20 06 1987

Rame 91[]

  • baptême: Mulhouse, le 27 09 1986

Rame 92[]

  • baptême: Noyon, le 27 06 1987

Rame 93[]

  • baptême: Sens, le 21 11 1987

Rame 94[]

  • baptême: Les Arcs En Provence, le 11 06 1988

Rame 95[]

  • baptême: Saint-Raphaël, le 05 12 1987

Rame 96[]

  • baptême: Monte Carlo, le 30 01 1988

Rame 97[]

  • baptême: Corbeil-Essonnes, le 08 09 1990

Rame 98[]

  • baptême: Albertville, le 06 05 1989

Rame 100[]

  • baptême: Saint-Gervais-Les-Bains, le 20 04 1985
  • TVM 300 V270 rénovée 1

Rame 101[]

  • Intégralement équipée en sièges de première classe. Remise au type AB lors de révision.
  • baptême: Bourg-Saint-Maurice, le 31 05 1986
  • 1998-2001 Transformée en Démonstrateur pendulaire P01. Remise au type.

Rame 102[]

  • baptême: Vigneux-Sur-Seine, le 18 10 1986
  • TVM 300 V270 rénovée 1
Advertisement