FANDOM


En 1830, le maréchal Soult, fondateur des forges d'Alais et président de la société du Canal de Beaucaire songe à relier le bassin d'Alais au canal et chargea de l'étude un ami de son fils, ingénieur des Ponts et Chaussées Paulin Talabot. Ce dernier préféra le chemin de fer et en obtint la concession en 1833. On songea à une fusion du chemin de fer, des forges d'Alais et des mines de la Grand-Combe. Ce projet échoua. Talabot réunit donc les mines de la Grand-Combe et le chemin de fer dans la Compagnie des houillères de la Grand-Combe et des chemins de fer du Gard, avec de grands commerçants marseillais, l'appui de la Maison Rothschild et une aide de l'État, en 1836, sous forme d'une société en commandite et en nom collectif, au capital de 16 millions. En savoir plus...

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .